Se lancer à moindre frais

Mis à jour 2 weeks ago par Emilien

Notre modèle offre la possibilité à tous de se lancer dans l’activité de réparation à son rythme et sans risque.

  • Pas de locaux à acheter ou louer : le volume moyen du stock de pièces détachées à posséder pour opérer confortablement n’excède pas les 3m³. À cela, il faut rajouter de quoi stocker votre moyen de transport, un vélo ou un vélo-cargo (ou une camionnette, mais on sait tous que ça prend trop de place !).
  • Pas de stock de pièces à acheter : notre centrale d’achats remet à tous les réparateurs du réseau un stock de pièces initial contre un simple dépôt de garantie (chèque non encaissé).

Au total, pour débuter, il faut  :

  • Un peu de temps (pour passer notre test de compétence qui permet l’entrée dans le réseau, effectuer toutes les démarches qui suivent, préparer sa solution de transport et son outillage)
  • Débourser (souvent) un peu d’argent pour compléter son outillage (on estime les frais initiaux à 150€ en moyenne). C’est minime pour lancer une activité artisanale.

C’est un avantage majeur qui permet à des réparateurs traditionnels (en atelier) ou des passionnés qui veulent se lancer de tester le mode itinérant sans prendre de risque.


Cet article était-il utile ?


Powered by HelpDocs (opens in a new tab)